Internet

Megaupload : Bruxelles dénonce les actions de la justice américaine

Megaupload : Bruxelles dénonce les actions de la justice américaine

AFP

La commissaire européenne en charge des nouvelles technologies Neelie Kroes a jugé vendredi « mauvais » les projets de loi antipiratage aux Etats-Unis et la décision de fermer Megaupload.com, la plate-forme controversée de téléchargement direct sur l’internet.

« Nous n’avons pas besoin d’une mauvaise législation mais plutôt de protections pour un réseau ouvert », a-t-elle affirmé dans un message sur son compte tweeter en référence au SOPA, le projet de loi antipiratage en discussion aux Etats-Unis pour renforcer la protection des droits d’auteurs.

« La réglementation sur l’internet doit être efficace, proportionnée et préserver les bénéfices d’un réseau ouvert », a-t-elle estimé dans un second message en réaction à la fermeture de Megaupload.

« Les excès de vitesse sont illégaux, mais on ne place pas des ralentisseurs sur une autoroute », a-t-elle commenté dans un troisième message.

Ces trois commentaires sont « officiels et sont faits sur le site tweeter officiel de Mme Kroes », a confirmé son porte-parole.

Les prises de position servent à « ouvrir un débat européen », mais « aucune action n’en découlera », a-t-il insisté.

« Cela ne veut pas dire que Mme Kroes défend le téléchargement illégal », a-t-il relativisé.