Megaupload.com: raid de la police sur la propriété du fondateur

La demeure du fondateur de Megaupload a été perquisitionnée par la police néo-zélandaise. Et plusieurs millions de dollars ont été gelés.

La police néo-zélandaise a gelé plusieurs millions de dollars et saisi une Cadillac rose et un fusil à canon scié, après avoir perquisitionné la demeure du fondateur de Megaupload.com, une plate-forme emblématique de téléchargement direct sur l’internet, condamnée à fermer.

Des policiers se sont rendus dans la vaste propriété à Auckland (nord du pays) de Kim Dotcom, dont le site est accusé de violation des droits d’auteur par la justice américaine, qui a ordonné sa fermeture.

Kim Dotcom, également connu sous le nom de Kim Schmitz, un Allemand de 37 ans pourvu de permis de résidence en Nouvelle-Zélande et à Hong Kong, a été interpellé à Auckland sur la base de mandats d’arrêt délivrés par les Etats-Unis.

La justice néo-zélandaise s’est prononcée contre sa mise en liberté sous caution, de même que pour trois autres responsables du site basé à Hong Kong, a indiqué la police.

Dans un communiqué, la police néo-zélandaise indique avoir effectué des perquisitions dans dix endroits d’Auckland, dont la vaste demeure de Kim Dotcom, appelée « Dotcom Mansion ».

Les policiers ont saisi plusieurs voitures de luxe, dont une Cadillac rose de 1959 et une Rolls Royce Phantom, ainsi « qu’une arme à feu qui avait l’apparence d’une arme à canon scié ».

Quelque 11 millions de dollars néo-zélandais (6,83 millions d’euros) ont été gelés sur des comptes bancaires, a ajouté la police.