Anonymous, qui avait hacké le site d'ArcellorMittal, cible la Belgian Anti-piracy désormais.

Anonymous a récemment fait l'actualité en prenant pour cible le site d'ArcelorMittal, qu'il n'avait pas hésité à hacker.

Cette fois, le groupe de "hackivistes" menace de s'en prendre à la la Belgian Anti-piracy Fédération (BAF). Anonymous jugeant que "le blocage envers 'The pirate bay' fut une grande erreur de la part de certains F.A.I (fournisseurs d'accès internet, NDLR) belges. Cependant, la source de cette idée, la BAF, la Belgian Anti-piracy Fédération, ne doit pas rester impunie."

Le site The Pirate Bay permet le partage de musique et vidéos. Une décision de la cour d'appel d'Anvers avait obligé certains fournisseurs d'accès à rendre la plateforme inaccessible.