Fonctionnaires européens: un commis touche 1 900 €, un directeur 9 800€

Une pension de fonctionnaire européen ? 70 % du dernier salaire…

Reporters

En commençant à l’Union, le commis de base touche plus de 2 600 euros bruts. Et sans les diverses allocations…

Avouons-le, les chiffres des salaires et avantages des fonctionnaires européens ont de quoi donner le tournis. Les salaires s’étalent sur 16 grades. Ainsi, en entrant à la Commission ou dans toute autre institution européenne, le salaire de base pour un technicien de surface ou un commis, par exemple, est de plus de 2 600 euros dont on déduit actuellement un « impôt de solidarité » de 5,5 %. Il faut également retirer les cotisations de pensions. Un directeur top niveau de base touche ainsi, lui… plus de 14 000 euros bruts. Au total, les différentes retenues varient de 25 à 30 %.

Actuellement, ces salaires sont indexés chaque année de 1,7 %. Avec possibilité de promotions qui vous font passer à l’échelon supérieur (notamment via des formations en langue) et donc à un upgrade salarial. L’échelon supérieur est également atteint automatiquement tous les deux ans. En moyenne, on estime ainsi qu’une secrétaire finit sa carrière avec 8 400 euros par mois.

Voilà pour le revenu basique. À côté de cela, il faudra évidemment ajouter les allocations et autres avantages. Dont certains ont été supprimés en 2004. Comme l’indemnité que recevaient certains fonctionnaires pour faire face au coût de la vie dans certaines villes plus chères. Mais les avantages restent nombreux. Par exemple, chaque fonctionnaire reçoit une allocation de foyer (si marié) qui correspond à 149,32 euros majorés de 2 % de son traitement.

Les allocations familiales sont également particulièrement intéressantes : 326,44 euros par enfant. En Belgique, l’allocation pour le premier enfant s’élève à 86 euros…

Ajoutez à cela une petite allocation supplémentaire pour les frais scolaires. Et, si vous êtes expatrié, une prime de 16 % !

Les fonctionnaires européens, qui ne cotisent pas pour le système de sécurité sociale de leur pays, ont également une assurance-maladie qui rembourse 80 % de la totalité de leurs frais en soins de santé.

Et puis il y a les pensions. Un régime particulièrement favorable. Une carrière est considérée comme complète à l’Europe après 35 ans. La pension complète d’un fonctionnaire correspond à 70 %…de son dernier salaire, soit le plus haut qu’il n’ait jamais eu. Si on reprend l’exemple d’une secrétaire qui termine avec 8 400 euros, on en conclut que sa pension sera de 5 880 euros.

Même avec les réformes envisagées par la Commission, c’est sûr : tout le monde ne vit pas la même crise en Europe.