CINEMA

Sacha Baron Cohen, dictateur des temps modernes

Après Borat et Brüno, Sacha Baron Cohen et son réalisateur fétiche Larry Charles reviennent bientôt dans les salles avec «The Dictator».

On connaissait Le Dictateur («The Great Dictator») de Charlie Chaplin, sa critique féroce et poétique d’Adolf Hitler avant même le début de la Seconde Guerre mondiale. Le 9 mai prochain, on va découvrir «The Dictator». Une version plus moderne signée par le délirant provocateur Sacha Baron Cohen.

Après le Kazakh Borat qui découvre l’Amérique et Brüno l’homosexuel autrichien qui tente de conquérir Hollywood, l’acteur britannique campe cette fois l’Amiral Général Alladeen, dictateur de la République imaginaire de Wadiya «qui va jusqu’à risquer sa vie pour s’assurer que son cher pays oppressé ne deviendra jamais une démocratie...» Un mélange avoué entre Saddam Hussein et Mouammar Kadhafi. Le premier sur base de son livre «Zabida et le Roi» et le second avec les véritables déclarations d’Obama, Cameron et Sarkozy à l’adresse de l’ex-leader libyen qui ont été placées au début de la bande annonce mise en ligne la semaine passée.

Dans celle-ci, Baron Cohen apparaît en dirigeant mégallo bling bling qui, tiens tiens, se rend aux Etats-Unis. Chocs culturels une nouvelle fois garantis.

Nos dernières videos