Pensions: qui fera grève jeudi ? On fait le point

Associated Press / Reporters

Le secteur public observera une grève d’une durée de 24 heures à partir de mercredi soir pour protester contre la réforme des pensions du ministre Vincent Van Quickenborne (Open Vld). Le secteur non marchand annonce également des actions de protestation, mais les détails de celles-ci ne sont pas encore connus.

Sur le rail

Une paralysie du réseau est à craindre entre mercredi 22h00 et jeudi soir, annonce la SNCB. Une grève spontanée, qui se poursuivra jusque jeudi, a déjà débuté dans plusieurs dépôts (Ath, Tournai, Mons et Braine-le-Comte) ce mardi. Les trafics Thalys et Eurostar seront également totalement interrompus jeudi. Trois Thalys en provenance de Paris seront déjà supprimés mercredi soir.

Les bus, tram et métro

Aucun bus du TEC ne devrait rouler jeudi, a indiqué mardi Yves Depas, responsable du secteur à la CGSP. Selon ce dernier, un mot d’ordre de grève a également été lancé par le syndicat UBOT pour les compagnies de bus privées, qui elles aussi devraient être totalement à l’arrêt. A Bruxelles et en Flandre, les syndicats de la STIB et de De Lijn ont confirmé qu’ils participeraient bien à la grève, a indiqué Jan Coolbrandt (CSC).

Dans les aéroports

Les pilotes et le personnel de cabine des compagnies aériennes débrayeront eux aussi, a annoncé Erwin de Deyn, le président du SETCa. Brussels Airport indique qu’il est encore trop tôt pour évaluer précisément l’impact qu’aura le mouvement sur l’aéroport. « Certaines compagnies pourraient annuler des vols vers ou à destination de l’aéroport à partir de mercredi soir. De plus amples informations seront disponibles mercredi. »

La Poste

Du côté de bpost, « environ 70% du personnel devrait être en grève », selon André Blaise, de la CSC-Transcom. « Tout le transport du courrier sera en tous cas à l’arrêt. »

La distribution postale de nos journaux sera donc impactée par la grève nationale des services publics, le téléchargement de nos éditions de ce jeudi 22 décembre vous sera offerte. Nous vous prions de nous excuser pour les désagréments occasionnés.

Les prisons

Les gardiens de prison se joindront au mouvement de grève à partir de mercredi à 22h00, a indiqué le syndicat SLFP.

Les écoles

En ce qui concerne les écoles, le front commun syndical a appelé ses affiliés à participer massivement aux actions. Par conséquent, la plupart des cours ne seront pas assurés et les écoles paralysées. Les syndicats recommandent de ne pas envoyer les enfants à l’école jeudi, étant donné le déficit prévisible d’encadrement.

Les médias publics

Les radios et télévisions de la RTBF seront en grève, à l’appel du front commun syndical. Les programmes seront donc suspendus dès ce mercredi 21 décembre à 22 h pour reprendre le jeudi 22 à 20 h. En radio, ce sera musique en continu, seuls les rendez-vous d’information sont maintenus, les principaux journaux étant réduits à huit minutes.

Les hôpitaux publics

Enfin, les hôpitaux publics bruxellois resteront ouverts. L’organisation au sein des hôpitaux sera certes perturbée mais les institutions accueilleront bien les patients, a indiqué Faouzia Hariche, présidente d’IRIS, le réseau qui regroupe les cinq hôpitaux publics de Bruxelles répartis sur 11 sites. « Tous les agents qui voudraient manifester seraient couverts mais ces gens doivent l’annoncer dans les plus brefs délais de façon à pouvoir prévoir des remplacements », a-t-elle expliqué.


Nos dernières videos