Congo

Le président Kabila investi pour un second mandat

Le président de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila, a prêté serment mardi à Kinshasa après sa réélection pour un second quinquennat contesté par son principal opposant, Etienne Tshisekedi.

M. Kabila, 40 ans, a prêté serment en jurant devant Dieu et la nation « ... de sauvegarder l’unité nationale, de ne (se) laisser guider que par l’intérêt général et le respect des droits de la personne humaine... ». L’unique chef d’Etat invité présent à la cérémonie d’investiture était le Zimbabwéen Robert Mugabe.

Pour rappel, Didier Reynders a renoncé à se rendre mardi prochain à Kinshasa pour la prestation de serment.

Des chars ont pris position lundi à Kinshasa à la suite des déclarations de son rival Etienne Tshisekedi, autoproclamé « président élu » et qui veut aussi prêter serment cette semaine.

L’opposant de 79 ans Etienne Tshisekedi rejette depuis le début le résultat de l’élection, confirmé par la Cour suprême et le donnant perdant face à Joseph Kabila, 40 ans, réélu pour cinq ans avec 48,95% des suffrages contre 32,33% à son rival, lors d’un scrutin marqué par de multiples irrégularités.

Pour rappel, Etienne Tsishekedi a appelé ses partisans à "poursuivre et à capturer" Joseph Kabila.

Nos dernières videos