F1

Hülkenberg remplace Sutil aux côtés de Di Resta chez Force India

Hülkenberg remplace Sutil aux côtés de Di Resta chez Force India

Hulkenberg a souvent roulé le vendredi cette année.

DPA / Reporters

Paul Di Resta et Nico Hülkenberg feront la paire chez Force India en 2012. Sutil, qui reste pourtant sur une bonne saison, est donc remercié. On l’attend chez Williams.

Le Britannique Paul Di Resta et l’Allemand Nico Hülkenberg feront la paire chez Force India en 2012, a annoncé vendredi l’écurie indienne de Formule 1.

Di Resta, 25 ans, avait inscrit 27 points en 2011 pour Force India, pour sa première année comme pilote titulaire.

« Paul a tapé dans l’oeil de tout le paddock durant sa première saison. Sa vitesse, sa maturité et ses qualités de pilote ont confirmé que nous avions raison de croire en lui », a commenté Vijay Mallya, le copropriétaire et patron de l’écurie.

« J’ai vraiment envie de disputer cette seconde saison et de continuer à grandir et évoluer au sein de Force India (...) une écurie ambitieuse et qui a faim de succès, s’est pour sa part réjoui Di Resta. Je suis vraiment enthousiaste par rapport à 2012. Nous croyons que nous pouvons continuer à pousser les équipes de tête et réaliser un autre pas en avant »

Hülkenberg, 24 ans, jusque-là pilote essayeur chez Force India, prend la place de son compatriote Adrian Sutil qui, lui, vise le baquet occupé en 2010 et 2011 par le Brésilien Rubens Barrichello chez Williams.

« Quant à Nico, nous l’avons identifié comme une étoile montante à la fin de la saison 2010 et nous avons choisi de l’évaluer au cours de cette année, a précisé Vijay Mallya. Même s’il n’a eu qu’un temps limité dans la voiture, il nous a convaincus qu’il méritait un baquet en 2012. »

« Je suis évidemment ravi de rester chez Force India et qu’on m’accorde la chance de pouvoir courir l’an prochain, a déclaré Hulkenberg, qui malgré une première saison réussie chez Williams en 2010, s’était vu préférer le pilote payant vénézuélien Pastore Maldonado durant le dernier exercice.

« Il n’était pas facile de regarder (les courses) depuis le bord du circuit mais j’ai fait de mon mieux pour aider l’écurie et montrer de quoi j’étais capable », a poursuivi l’Allemand, qui a disputé la plupart des premières séances d’essais libres en 2011.

Nos dernières videos