(Belga) L'ancienne contrôleuse de gestion de l'escroc Bernard Madoff, Enrica Cotellessa-Pitz, a plaidé coupable de fraude comptable face à la justice américaine lundi, et fait aussi l'objet de poursuites des autorités boursières.

Dans la procédure pénale, cette ex-collaboratrice de l'escroc new-yorkais a reconnu lundi, devant un tribunal fédéral de New York, avoir falsifié comptes, bilans et autres déclarations comptables. Elle collabore avec l'enquête des autorités, a indiqué le ministère de la Justice dans un communiqué. Elle encourt 50 ans de prison et des amendes de deux fois le total des gains illicites retirés de ces activités frauduleuses. La Commission américaine des opérations de Bourse (SEC) a par ailleurs lancé des poursuites civiles, accusant cette femme de 53 ans, qui a travaillé pendant trente ans pour Bernard Madoff, de ces mêmes falsifications pour cacher aux régulateurs les activités irrégulières de l'escroc. Mme Cotellessa-Pitz a contribué "à la falsification des documents comptables de BMIS (la société de M. Madoff) afin de reclasser des centaines de millions de dollars de revenus censément générés par les opérations de conseil en investissement" de l'ex-financier de Wall Street, dénonce la SEC dans un communiqué. Mme Cotellessa-Pitz a notamment "falsifié des documents financiers remis à la SEC et d'autres régulateurs" et auditeurs, ajoute la Commission boursière. D'après un accord passé avec les autorités, elle a accepté de restituer plus de 97 millions de dollars, qui seront utilisés pour indemniser les victimes de la fraude boursière géante de Bernard Madoff, la plus importante jamais réalisée. (AUM)

Nos dernières videos