article abonné offert

Ce béton qui s’apparente à la sculpture

Ce béton qui s’apparente à la sculpture

Des éléments de façades ont été recréés en taille réelle pour mieux décrypter l’esthétisme.

ÉdA – 10607408374

C’est la 3e fois que le symbole belge se mue en un écrin mettant en avant l’architecture et le design d’après-guerre. « L’Atomium poursuit ainsi son exploration de cette époque riche, où architecture et design sont entraînés dans la mouvance de l’esprit d’innovation, né de l’Expo 58. C’est devenu une tradition. Au travers de cette expo, on souhaite séduire tant les connaisseurs en architectures que le grand public pour qui le béton fait parfois peur, surtout aux Bruxellois qui connaissent continuellement des travaux de construction et de déconstruction. Cette exposition vise à prouver que le béton est beaucoup plus raffiné que ce que l’on pense. Les gens qui passent à l’Atomium peuvent ainsi avoir un panorama de ce qui a été fait » continue M. Belenger qui a conscience que le sujet peut-être rébarbatif. Son obsession fut essentiellement de ne pas le faire ressentir. C’est plutôt réussi dans le sens où plans, photos, maquettes – « fac-similé, le plus souvent à 100 % de la taille de l’élément en béton répété sur les façades(photo ci-contre)» – et descriptions rendent la visite attractive. On songe notamment à une grande ligne du temps visuelle et donc aisément compréhensible des petits comme des aînés.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 14 des 65 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos