Ecolo: Deleuze-Hoyos contre Gerkens-Hellings ?

Muriel Gerkens, députée fédérale et Liégeoise, pourrait se présenter avec un certain Benoît Hellings. Ce dernier a 33 ans et est Bruxellois. Belga

Après neuf ans de présidence des Verts, Jean-Michel Javaux tire sa révérence. Il retourne s'occuper de sa ville chérie, Amay et de sa famille. Qui pour lui succéder ?

Aucune candidature n’est encore officielle. Et les rumeurs foisonnent. Deux duos tiennent la corde : Deleuze-Hoyos et Gerkens-Hellings.

Et maintenant ? « Il y aura plusieurs équipes ». C’est tout ce que Jean-Michel Javaux avoue officiellement. Pour le reste des noms circulent à foison.

Le jeu consiste à les associer pour former une équipe conforme aux statuts d’Écolo. Il faut un homme et une femme. Un Wallon et un Bruxellois. Et le couple ainsi formé doit avoir quelques affinités et complémentarités pour fonctionner. L’appel à candidatures, ouvert depuis le 5 décembre, se clôturera le 8 janvier prochain. Aucune candidature n’a officiellement été déposée.

Sarah Turine actuelle coprésidente avait bien envie de rempiler. Mais elle n’aurait pas trouvé pour l’heure de partenaire wallon. Elle aurait essuyé le refus de Marcel Cheron.

Un match entre deux duos se dessine à l’horizon. Ce serait un bras de fer entre une équipe issue « de l’appareil » contre une autre « de la base ».

Olivier Deleuze, ex-secrétaire d’État sous l’arc-en-ciel, arrive en tête des nominés. On le voit avec Émily Hoyos, actuelle présidente du Parlement wallon.

Muriel Gerkens, députée fédérale et Liégeoise, pourrait se présenter avec un certain Benoît Hellings. Ce dernier a 33 ans et est Bruxellois. Il est conseiller « institutionnel » au cabinet du ministre wallon, Jean-Marc Nollet.

D’autres noms circulent : Arnaud Pinxteren, Barbara Trachte, Christos Doulkeridis,… Tous sont Bruxellois. Et pourquoi pas Benard Wesphael, qui lui, est Wallon et incarne une tendance plus laïque parmi des verts un peu « catholicisé » sous l’ère Javaux ? Et pourquoi pas encore Jean-Marc Nollet lui-même, ténor du parti, et Wallon lui aussi ? Et pourquoi pas encore Georges Gilkinet, député fédéral namurois ? Isabelle Durant, elle, ne reviendra visiblement pas sous les cieux nationaux. Elle œuvre à l’Europe et compte bien y rester.

Le parti élira son nouveau secrétariat fédéral le 4 mars 2012 lors d’une assemblée générale. Les nouveaux coprésidents entreront en fonction à cette date.¦

C.Ern.

 

Nos dernières videos