Plongée dansle New York des années 50

Rien n’est trop beau est un best-seller new-yorkais des années 1950. On y suit la vie de cinq jeunes femmes de province venues tenter leur chance dans la ville qui les fait rêver : New York. Cette réédition permet d’apprécier ce roman resté moderne, qui dresse le portrait croisé de jeunes filles très libres. Un roman qui nous replonge aussi, délicieusement, dans cette Amérique de l’époque où le mariage est le sésame des jeunes femmes, qui se trouvent un travail pour « s’occuper » en attendant de trouver un mari.¦A.Vt.

« Rien n’est trop beau », Rona Jaffe, Presses de la Cité, 549 p., 22 €.

Nos dernières videos