article abonné offert

xxxxxxxxxxxxx

Messieurs, voici vos bulletins !

Messieurs, voici vos bulletins !

Loïc Leclercq, pour le meilleur et pour le pire...

ÉdA

On les aime bien, les Tournaisiens mais on aurait parfois voulu leur foutre une paire de baffes salutaires durant ce premier tour. On pense aux matchs pendant lesquels on s’est franchement ennuyé avec un sommet à Brakel et Deinze ; une petite flèche pour Loïc Leclercq bourré de qualités – son duo avec Verbrugghe est gagnant – mais trop souvent trahi par ses nerfs ; on pense aux occasions loupées, Coxyde, Audenarde en début de saison ; blessés ou pas. Que de points perdus alors que le potentiel de l’équipe est énorme… Il suffit de regarder le bilan contre les équipes de pointe pour se rendre compte des forces tournaisiennes. Mention spéciale pour la « pépite » Lacam si habile à transformer le plomb en or devant les buts… Aux précieux Gueguin, Delval ou Motte toujours présents quand on a besoin d’eux mais considérés comme des figurants (ils sont parfois plus importants que les premiers rôles) le reste du temps. On va s’arrêter à ces quelques constats même si on aurait encore pas mal de choses à dire. Ce sera pour la fin de saison après qui sait, un tour final mené de main de maître…¦N.N.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 0 des 0 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?
Nos dernières videos