Entreprises Le cap des 10 000 faillites prononcées en Belgique depuis le début de l’année a été franchi vendredi dernier, ce qui constitue un record, a annoncé hier le bureau d’études Graydon.

Selon ce dernier, entre 10 200 et 10 300 faillites devraient être enregistrées sur l’ensemble de 2011.

La crise économique n’explique pas à elle seule cette hausse du nombre de faillites, a poursuivi Graydon pour qui nombre d’entreprises aujourd’hui disparues connaissaient déjà des difficultés structurelles avant 2008. La problématique du pouvoir d’achat, apparue dès 2007, a accentué le phénomène. « Les consommateurs trouvent la vie plus dure, ce qui a des répercussions sur le commerce de détail et l’Horeca, provoquant par la suite une réaction en chaîne », a expliqué le bureau d’études.

Quant aux effets de la crise actuelle, ils ne se répercutent pas encore sur les chiffres des faillites, a enfin averti Graydon pour qui le pire reste à venir.


Nos dernières videos