musique

Jacques Stotzem, la guitare comme bagage

Jacques Stotzem, la guitare comme bagage

Jacques Stotzem va reprendre la route : « Je ne pourrais pas vivre sans concerts », dit-il.

EDA – Jacques DUCHATEAU

Jacques Stotzem, le guitariste belge virtuose propose neuf nouveaux instrumentaux qui font voyager.

Jacques Stotzem a promené sa guitare acoustique sur les routes du monde entier, du Japon aux États-Unis. Il en a gardé des sentiments, des impressions, il s’est nourri de musique, de rencontres et a transformé ces images en notes et voilà Lonely Road, son 12e album (voir chronique ci-contre). « La composition, pour moi, c’est un besoin. C’est nécessaire dans ma vie de musicien. Je ne m’arrête jamais, c’est naturel. J’ai été beaucoup sur la route. Et c’est là, quand j’ai dix minutes dans un hôtel que j’ai une idée, il faut que je la note, que je l’enregistre… Je n’ai pas de plan : quand j’ai assez de morceaux, je sors un album. »

Le prochain album sera sans doute une suite de Catch the Spirit, des reprises de classiques rock en acoustique, avec une chanteuse. Il choisit ses projets, va à son rythme. « Il me fallait juste un peu plus de temps, parce qu’arranger des chansons, c’est un vrai travail. Je ne veux pas faire un album de reprises pour un faire un. J’ai besoin d’être derrière ce que je fais, d’être moi-même convaincu d’être à ma place. C’est ce qui guide mes choix. Les projets dans ma tête, ça n’arrête jamais. »Son rêve : faire des musiques de film.

Clapton, Knopfler, Sting et moi

Il vous dit ça très modestement, plus comme un gamin qui vit sa passion que comme une star de la guitare. Pourtant, le Verviétois est un des meilleurs guitaristes du monde. Sa guitare est une Martin Signature à son nom : il a travaillé avec la marque pour fabriquer une guitare sur mesure. Son, toucher… tout a été pensé par lui et pour lui. Une guitare maintenant commercialisée. Avoir un tel instrument à son nom, c’est un privilège et une sacrée fierté, dit-il en nous montrant sa signature sur l’étiquette à l’intérieur. Ils sont seulement quatre en Europe : « Il y a Éric Clapton, Sting, Mark Knopfler et moi. » Rien que ça !¦

« Lonely Road », Acoustic Music Records/Rough Trade. En concert le 13/1 à Liège (Théâtre en île), le 10/2 à Verviers (Spirit of 66), le 16/2 à Bruxelles (Music Village), le 17/2 à Soignies (Centre Culturel), le 3/3 à Ath (Château Burbant), le 9/3 à Marche (Maison de la Culture) et le 27/3 à Bruxelles (Concerts de midi de l’UCL).


Nos dernières videos