Philippines: des fosses communes pour les victimes de la tempête Washi

BELGA

BELGA

(Belga) Les Philippines s'apprêtaient lundi à inhumer dans des fosses communes les victimes de la tempête Washi qui a fait ce week-end plus de 900 morts et des dizaines de milliers de sans-abri dans les régions parmi les plus pauvres du pays, dans le sud de l'archipel.

Washi, qui a frappé les côtes philippines à partir de vendredi soir, a provoqué la mort de 927 personnes, selon un bilan publié dans la soirée par l'Organisme national de prévention des catastrophes. La plupart des décès se sont produits dans les ports de Cagayan de Oro et d'Iligan sur l'île de Mindanao, une des régions les plus pauvres des Philippines, théâtre de rébellions séparatistes, et la plus durement touchée par la tempête. De nombreuses victimes étaient des habitants de bidonvilles situés sur la côte, surpris dans leur sommeil et emportés par les vagues. Des villages entiers ont été balayés par les inondations, des routes et des ponts ont été détruits, jetant en pleine nuit quelque 47.000 personnes à la rue, sans vêtements ni nourriture, pour lesquelles le gouvernement et la Croix-Rouge ont lancé des appels à la solidarité. La priorité pour les autorités est le rétablissement de l'eau courante et de l'électricité mais l'urgence, pour les villes les plus touchées, est la gestion des centaines de cadavres qui s'empilaient dans les morgues. Les inhumations doivent commencer mardi. Auparavant, des échantillons d'ADN devaient être prélevés et des photos prises de personnes dont le corps n'a pas été réclamé par des proches, afin de pouvoir les identifier ultérieurement. (JAV)

Nos dernières videos