Tuerie de Liège: le parquet n'était plus opposé à la libération d'Amrani (avocat)

Le parquet n'était plus opposé à la libération conditionnelle de Nordine Amrani lors de l'audience devant le tribunal d'application des peines, a indiqué jeudi soir à l'agence Belga son avocat, Me Jean-François Dister.

"En juin 2010, la direction de la prison d'Andenne, où était alors incarcéré Nordine Amrani, et le parquet ont effectivement remis un avis écrit négatif. Mais des deux côtés, la porte restait ouverte si de nouveaux éléments étaient versés au dossier, sachant que l'audience n'avait lieu qu'en septembre", a expliqué Me Dister.

Le parquet justifiait alors son avis négatif notamment par l'absence d'un plan concret de reclassement. Entre-temps, l'avocat d'Amrani a apporté les éclaircissements demandés, notamment concernant son employeur et son lieu de résidence. "Ces éclaircissements ont sans doute rassuré le parquet, car à l'audience, le parquet a changé oralement son avis, ne s'opposant plus à la libération de Nordine Amrani. La direction de la prison de Marneffe a, pour sa part, rendu un avis négatif pour la libération conditionnelle, mais positif pour la surveillance électronique", a conclu l'avocat.

DAD/CLA/


Nos dernières videos