CLIMAT

Canada: le retrait du Protocole de Kyoto chauffe les esprits

Justin Trudeau (image d’archives)

Associated Press / Reporters

Le retrait du Canada du Protocole de Kyoto, destiné à combattre le réchauffement climatique, a chauffé les esprits mercredi au parlement fédéral d’Ottawa, au point de conduire un député québécois à traiter le ministre de l’Environnement de « tas de merde ».

Le parlementaire libéral Justin Trudeau, fils de l’ancien Premier ministre Pierre Elliott Trudeau, a perdu son calme lorsque le ministre de l’Environnement Peter Kent a reproché à une députée d’opposition de ne pas connaître le dossier du climat en raison de son absence à la conférence de Durban.

Or c’est justement le gouvernement conservateur de Stephen Harper qui a refusé d’être accompagné par des députés d’opposition lors de cette grande réunion sur le climat, contrairement à la tradition en la matière.

Trudeau a ensuite présenté ses excuses à la Chambre des communes.

La question du climat avait déjà conduit la veille le Premier ministre à s’écarter de son langage diplomatique habituel en qualifiant de « stupides » les objectifs du Protocole de Kyoto.

AFP