DESSIN ANIME

« C’est trop injuste », Calimero est orphelin

« C’est trop injuste », Calimero est orphelin

Google Images

Avec sa demi-coquille fêlée posée sur la tête, ce petit poussin noir a enchanté des générations par son fatalisme poétique et sa naïveté légendaire. Il avait été créé par Carlo Peroni, en 1963, pour un spot publicitaire vantant les mérites d’une lessive. Peroni est mort ce mardi.

Carlo Peroni était connu sous le nom de Perogatt. En Italie, il a dessiné de nombreux fumetti (albums de BD en italien). Il a commencé sa carrière en 1946 comme restaurateur d’œuvres d’art dans les églises, villas anciennes et palais.

En 48, il met en page et réalise des hebdomadaires. il crée alors une myriade de personnages de BD. En 1953, comme beaucoup d’autres à l’époque, il est tenté par le dessin d’animation. Il réalise des court métrages pour une télé américaine, puis s’investit dans Cinecittà.

Puis vint Calimero

C’est en 1963 que Carlo Peroni à défaut de réaliser son œuvre au noir imagine son poussin sombre. C’est dans le cadre d’une commande de spot publicitaire pour la lessive Ava que Calimero voit le jour.

à cette époque, Peroni travaille pour « Organizzazione Pagot » du nom des deux frères (Nino et Toni) qui la dirigent. C’est le 14 juillet 63 que les téléspectateurs italiens découvrent le poussin dans l’émission Carosello (Carrousel).

Cela dit Carlo Peroni n’a que peut profité des retombées financières de Calimero. Les droits sur le personnage ont été rachetés par les héritiers d’un des fratelli Pagot qui grâce à cela ont produit une série de dessins animés en couleurs pour attaquer le marché international.

Reste Calimero, dont la phrase « C’est vraiment trop injuste » s’est gravée dans l’imaginaire enfantin et collectif.

Le premier dessin animé de Caliméro. Merci Ava... Heureusement, Calimero est finalement resté noir...

Nos dernières videos