article abonné offert

Dergneau

Un élan de solidarité suite à l’incendie

Un élan de solidarité suite à l’incendie

La maison de la famille Callens devra être rasée. La cheminée menace de s’effondrer, mais un toit provisoire leur a été trouvé.

ÉdA — 10591139998

Luc Callens, sa femme et six de ses douze enfants, victimes d’un dramatique incendie qui a détruit leur maison familiale à la chaussée de Renaix, devraient être, dès ce jeudi, installés dans la maison provisoire qui leur a été trouvée à Anvaing.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 47 des 248 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos