ligue europa Groupe H (6e journée)

Braga: premier test d’envergure pour Daum

Braga: premier test d’envergure pour Daum

Odjidja et les Brugeois ont intérêt à bien faire le travail contre Braga, qu’ils avaient battu à l’aller.

EPA

Le FC Bruges peut rejoindre Anderlecht et le Standard en seizièmes de finale de l'Europa League. Un nul et c'est dans la poche.

Arbitre : M. Aleksandar Stavrev (Mac.)
FC BRUGES : Kujovic ; Hoefkens, Donk, Almebäck, Höfgli ; Dirar, Odjidja, Zimling, Meunier ; Vazquez, Vleminckx. Coosemans, De Jonghe, Van Gijseghem (?), Refaelov, Van Acker, Deschilder, Akpala.
Absents : Jorgacevic, Camozzato (non qualifiés), Blondel, Vydra, Dhoest, Stenman (blessés).
BRAGA : Quim ; Salino, Douglao, Ewerton, Elderson ; Djamal ; Alan, Nuno Gomez, Hugo Viana, Paulo César, Lima. Berni, Galo, Nuno Coelho, Jorge, Mossoro, Barbosa, Carlao.
Absents : Baiano, Imorou, Vinicius, Custodio.

Contrairement à Anderlecht et au Standard, Bruges n’est pas certain de sa qualification en abordant la 6e et dernière journée du Groupe H. Les Blauw en Zwart restent à portée de Birmingham City qui passerait à leur place en cas d’égalité de points. Les pensionnaires de D2 anglaise bénéficieraient alors de l’avantage dans les confrontations directes avec les Flandriens (1-2 et 2-2 à City). La défaite est donc interdite au Club s’il veut rester unique maître de son sort et ne pas devoir compter sur un petit exploit de Maribor. Un nul contre Braga octroierait par contre la première place aux Brugeois, et ses avantages pour le tirage au sort des 1/16es de finale.

Si l’équipe reprise en main par Christoph Daum n’encaisse plus en championnat, son précédent test européen fut loin d’être concluant. À Maribor, avant de célébrer un miracle, Kujovic a dû se retourner trois fois. Le test sera d’une tout autre envergure pour les choix tactiques de l’Allemand ce soir. Braga a marqué cinq fois vendredi dernier, à domicile et contre la lanterne rouge portugaise, il est vrai. Quatrièmes de leur championnat après 12 journées et finalistes de la dernière édition de la Ligue Europa, le buteur Lima et les siens viendront présenter d’autres arguments offensifs que… Saint-Trond. Pour la première fois depuis son arrivée en Venise du Nord, Daum va être confronté à une équipe qui sait faire le jeu.

« Nous sommes leaders de notre groupe et nous devons tenter de justifier ce statut, contrait hier le coach brugeois. On a retrouvé des qualités défensives mais je voudrais qu’on oblige les joueurs de Braga à montrer qu’ils en ont aussi. On n’est pas obligé de gagner mais je ne prends pas l’option du partage comme point de départ. Ça ne marche jamais. L’objectif est de forger un résultat positif. »

Daum prêtera-t-il l’oreille au déroulement de l’autre match de son groupe ? « Nous devons bien entendu nous qualifier mais nous devons surtout poursuivre le développement de notre jeu. De ce point de vue, je ne vois pas comment ce qui se passe à Birmingham pourrait avoir une quelconque influence… Nous avons notre sort entre nos mains. C’est là-dessus que nous devons rester concentrés à 100 %. » Dans le langage du successeur d’Adrie Koster, cela signifie respecter une discipline tactique de fer.¦

Nos dernières videos