roman

Les deux as du polar italien partagent la plume

Les deux as du polar italien partagent la plume

Un homme est retrouvé mort dans sa cuisine, la tête dans un sac en plastique et trois poissons rouges gisant à ses côtés. Si l’idée de départ de ce roman donne déjà envie d’aller plus loin, ce qui fait surtout l’originalité - et la force – de ce livre, c’est qu’il a été écrit à quatre mains, par les deux plus grands noms du roman noir italien. Andrea Camilleri a mis son célèbre commissaire Salvo Montalbano (dont a été tirée une série télé diffusée l’été dernier sur France 3) au service de l’enquête tandis que Carlo Lucarelli lui a prêté son héroïne récurrente, l’enquêtrice Grazia Negro. Les deux vont ainsi s’échanger quantité de lettres (mais aussi copies d’interrogatoires, photos de la scène de crime…) pour mener leur enquête à distance, les faits s’étant passés à Bologne (où est basée Negro) mais la victime étant originaire de Vigàta, la ville de Montalbano. Les deux auteurs aussi, ont construit ce roman à distance, « créant des pièces à conviction, des preuves, mais aussi des embûches pour le coauteur, le menant dans des impasses, pour stimuler son imagination ».

Un ping-pong littéraire sans précédent, décalé et drôlement bien pensé.¦

A. Ber.

Camilleri & Lucarelli, « Meurtre aux poissons rouges », Fleuve Noir, 150 p., 11,90 €.

Nos dernières videos