article abonné offert

« Belle Époque »… et massacres

« Belle Époque »… et massacres

Denis Mathen a laissé parler son âme de poète pour évoquer la « Belle Époque ».

ÉdA – 10594939069

Garder une trace pédagogique et didactique de cette période, en montant notamment des spectacles et des reconstitutions son et lumière : tel est l’un des projets des responsables communaux de Sambreville « où l’on a atteint un sommet de haine et d’horreur avec l’exécution de six cents hommes, sur la place Saint-Martin, à Tamines. »

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 50 des 287 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos