article abonné offert

« De l’émotion, mais pas de la peur »

La fenêtre de son bureau offrant une vue plongeante sur les lieux où s’est produit le drame, le Malmédien Marc Dewart, premier président de la Cour d’appel de Liège, a vécu de très près les évènements : déflagrations, inquiétudes du personnel « depuis les magistrats jusqu’aux techniciennes de surface », enfermement, agitation, accueil du couple royal et des autorités politiques, etc.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 49 des 236 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos