25 000 € pour toute information permettant d’arrêter un nazi

holocauste Le centre Simon Wiesenthal a lancé mercredi en Allemagne une nouvelle campagne, appelée « Opération Dernière Chance 2 », visant à arrêter les derniers responsables de l’Holocauste encore en fuite en s’appuyant sur les gouvernements des pays qui pourraient les abriter.

Le centre offre 25 000 euros de récompense pour toute information qui aidera à la capture et à la condamnation des personnes, aujourd’hui très âgées, impliquées dans des crimes nazis pendant la Seconde Guerre mondiale, a indiqué le directeur de l’antenne de Jérusalem, Efraïm Zuroff. Il a estimé à seulement 40 le nombre d’accusés potentiels dans le monde, encore en vie et aptes à être jugés. La nouvelle campagne vise à aider les gouvernements à localiser les criminels de guerre nazis en Autriche, Allemagne, Pologne, Roumanie, Hongrie, Croatie, ainsi que dans les pays baltes.

Nos dernières videos