Madeleine Hanssen tient un stand sur le Marché de Noël de Liège depuis maintenant 6 ans. « Le Herve du Vieux Moulin » se trouve à quelques pas du Point Chaud et des lieux de la fusillade. Cette Aubeloise de 50 ans garde la tête froide par rapport aux évènements dramatiques de ce mardi. « C’est très triste, mais il faut continuer à vivre. J’ai déjà fait un accident de voiture très grave et pourtant, j’ai repris le volant. Il faut rester prudent mais ne rien arrêter. Je n’ai pas peur ! On ne peut rien prévoir, cela ne sert à rien de devenir parano. Je veux que mes enfants continuent de prendre le bus et d’être autonomes. J’ai déjà surmonté beaucoup d’obstacles et d’épreuves et j’ai toujours continué ma vie, mon métier et mon business. cela ne sert à rien de dramatiser et d’exagérer encore plus ce qui s’est passé. je continuerai à venir en ville et à vivre normalement ».¦

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 0 des 0 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos