article abonné offert

« Qu’on lui interdise l’accès au zoning »

Lors de l’audience, des parties civiles se sont exprimées. « J’aimerais beaucoup que le prévenu soit interdit d’accès au zoning de Ben-Ahin», a expliqué l’un des hommes braqués. « Ça a été pour lui une cour de récréation. Il serait normal qu’il ne puisse plus venir. Je trouve qu’on est beaucoup trop gentil avec lui. » Et d’enchaîner : « Pour ma part, j’ai simulé un malaise lors du braquage. Ma collègue est enceinte. Si ça avait été elle, elle aurait paniqué. »

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 0 des 0 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos