Francis VerdoneLe courageux gardien de Neupré a tout fait pour tenir tête aux attaquants montois. Il a même arrêté deux penaltys mais ses efforts ont finalement été vains.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 16 des 85 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos