Affronter Wellin, pour un joueur d’Oppagne, c’est un peu comme tomber nez à nez avec une tarentule pour une personne souffrant d’arachnophobie. Autrement dit, un calvaire. En six confrontations, depuis juillet 2009, les Gaulois n’ont gagné qu’une fois. C’était l’an passé (1-0). Chacun se souvient de la panne d’éclairage qui avait coûté un forfait aux Gaulois en 2010. « Et on n’a pas, non plus, oublié le match aller, prévient Jordy Jadot. Wellin avait bétonné devant sa cage et on n’avait jamais réussi à trouver la faille. Ce sera sans doute aussi compliqué cette fois-ci. À nous de trouver la parade. »¦

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 0 des 0 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos