article abonné offert

Arnaque à la Bentley : six mois avec sursis

Sans son intervention, l’arnaque n’aurait pas été possible, c’est pourquoi le tribunal correctionnel de Namur a condamné hier ce ressortissant roumain né en 1986 à une peine de 6 mois de prison et 50€ d’amende avec sursis.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 33 des 148 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos