C’est ce soir qu’on saura si les investisseurs français reprennent ou pas le FC Bleid. Une conférence de presse est prévue avant le match. « Et Lionel Charbonnier devrait être là », précise Grégory Sellier. S’il est permis de penser qu’en cas de réponse négative, ils n’auraient pas pris la peine de se déplacer, et donc qu’il y a de fortes chances qu’ils reprennent le club, beaucoup de questions restent en suspens. De nouveaux joueurs vont-ils arriver ? Quid de ceux qui sont en place, de leurs contrats ? Les repreneurs (avec Thomas Fritz qui pourrait revenir un peu plus tard) auront-ils les reins assez solides pour développer un projet à long terme ? Les bénévoles resteront-ils dans un club désormais entre des mains étrangères ? « Au moins jusqu’en fin de saison. On verra comment ça va se passer », confie l’un d’eux. Ajoutons que l’annonce de la reprise ne suffira pas à contenter les administrateurs actuels. Ceux-ci tiennent à ce que celle-ci s’accompagne d’un versement (destiné à apurer les dettes) sur le compte du club dès lundi. Ah oui, on oubliait, les joueurs, pendant ce temps, préparent une rencontre à six points. « On essaie de faire le vide, déclare Coulibaly, le joueur-entraîneur. Reléguer Verviers à 12 longueurs serait idéal pour la confiance avant les fêtes. »¦ D. J.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 0 des 0 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos