article abonné offert

St-Amand : un tirage intéressant

Avec quatre victoires, dont deux face à Nantes, solide équipe du championnat de France, les Namuroises n’ont pas volé leur qualification pour les huitièmes de finale. Dans d’autres groupes, avec déjà trois victoires, la messe aurait déjà été dite avant l’ultime journée. Soit, au pied du mur, la jeune équipe de Daniel Goethals s’est arrachée sur le parquet de Vagos pour faire le boulot en attendant le résultat du match d’Ankara. Au final, même battues, vu la victoire des Turques, elles auraient quand même validé leur billet pour le tour suivant. Mais pour éviter de pêcher un trop gros poisson, mieux valait l’emporter au Portugal, histoire de se placer en ordre utile dans le ranking européen. Onzième sur 31 équipes au départ, Namur a donc réussi son objectif. Les Belges défieront les Françaises de Hainaut Basket St-Amand début janvier, en aller-retour. « C’est un tirage intéressant, glissait Daniel Goethals. Mais il faudra bien gérer la trêve pour aborder ce huitième de finale dans les meilleures conditions ». Un tirage qui satisfait également les dirigeants vu la proximité du déplacement (moins d’1 h 30 de route). Saint-Amand est sorti premier de son groupe devant Gran Canaria avec une seule défaite (en Autriche). En match amical, sans Ibekwe, Namur s’était inclinée 66-71 en préparation face aux Françaises.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 38 des 235 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos