article abonné offert

« Fière de ce que j’ai réalisé »

Dans une natation où le niveau ne cesse de croître et où les performances sont de plus en plus proches et denses, la médaille de bronze décrochée par Fanny Lecluyse à cet Euro en petit bassin est un bel exploit. À 19 ans à peine, elle prouve qu’il n’y a pas de secret : l’abnégation dans le travail et l’entraînement reste le seul moyen d’arriver à ses fins. « Cette troisième place à un championnat d’Europe est vraiment très importante pour moi, expliquait ainsi Fanny. C’est une fabuleuse récompense pour toutes les heures passées à nager encore et encore. Cette médaille, c’est un peu le début d’un cheminement qui doit me mener vers les sommets de la natation mondiale. Monter sur le podium à l’Euro est une première étape, la suite est désormais de viser une finale aux Jeux olympiques de Londres ! Mais avant d’y penser, je veux savourer ce moment. Je suis extrêmement fière de ce que j’ai réalisé. » De son côté, Horatiu Droc évoquait plus le côté technique de la finale. « Fanny est partie un peu plus lentement qu’en séries en exécutant moins de mouvements, ce qui lui a permis de finir plus vite. Jusqu’aux 175 m, elle détenait l’argent mais la Russe a terminé très vite. Ceci dit, cette médaille de bronze est incroyable car il y avait à ses côtés la crème européenne. Et puis, il y a ce nouveau record national en 2.21.14. Mais franchement, quel plaisir d’assister à cela ! On avait dit qu’on visait d’abord la finale et qu’après, on tenterait le tout pour le tout. C’est ce que Fanny a réussi à faire en supportant la pression et en prouvant qu’il faudra compter sur elle. »¦L.D.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 0 des 0 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?
Nos dernières videos