article abonné offert

DINANt DINANT Tribunal correctionnel Tribunal correctionnel Tribunal correctionnel

Coups et blessures sur fond de haine corse à Gedinne

Bien qu’habitant le même village dans l’entité de Gedinne, les deux hommes qui comparaissaient hier devant le tribunal, ne s’apprécient visiblement pas du tout. Éric B., qui est policier, est membre d’une société de pêche qui gère un étang d’élevage situé dans la localité. Philippe D., qui est agriculteur, a récemment été condamné par la Cour d’appel de Liège pour des faits de braconnage (capture de grenouilles). En juillet 2009, ayant remarqué la présence qu’il jugeait suspecte, d’un fils de l’agriculteur au bord de l’étang, Éric B. avait apostrophé cet adolescent de 16 ans, pour lui dire qu’il n’avait rien à faire à cet endroit. S’en était suivie une scène particulièrement mouvementée. Circulant en auto, Philippe D. et son fils s’étaient arrêtés devant le domicile du policier et il y avait eu entre eux des échanges peu amènes.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 68 des 325 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos