judo Grand Chelem de Tokyo

Van Snick (bronze) : « J’avance à petits pas »

Van Snick (bronze) : « J’avance à petits pas »

Van Snick n’a été battue que par la double championne du monde Asami.

EPA

Trois jours après avoir été élue Mérite sportif féminin de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Charline Van Snick est montée sur le podium au Grand Chelem de Tokyo. La Liégeoise (21 ans) y a décroché la médaille de bronze dans la catégorie des moins de 48 kg.

Victorieuse de ses trois premiers combats par ippon face à la Russe Rumyantseva, l’Irlandaise Kearney et la Hongroise Csernoviczki, Van Snick a dû baisser pavillon en demi-finale devant la double championne du monde (2010 et 2011) japonaise Harubna Asami, future gagnante du tournoi.

« J’étais très bien préparée pour cette compétition, j’ai pu mettre en pratique tout ce qu’on travaillait pour le moment avec mon coach, s’est réjouie Charline Van Snick. J’ai pris chaque combat un à un. J’étais particulièrement contente d’avoir enfin battu Csernoviczki, face à qui je restais sur plusieurs revers. J’avais beaucoup travaillé contre son judo. »

Vaincue deux fois en 2011 et une fois en 2010 par la Hongroise de 25 ans, Van Snick estime aussi être de plus en plus proche du niveau d’Asami. « J’avance à petits pas. et je finirai par la battre, affirme la Liégeoise. Je suis quand même déçue d’avoir perdu contre elle au terme d’un bon combat. Mais il ne faut pas oublier qu’elle est invaincue depuis un bon moment. »

De son côté, Ilse Heylen, exemptée du 1er tour, a échoué face à la Cubaine Yanet Bermoy Acosta au second.

Chez les messieurs Jasper Lefevere, qui a écarté le Pakistanais Shahzaib sur ippon au 1er tour en moins de 66 kg, a subi le même sort face à l’Ouzbekh Farmonov au second.

Kenneth Van Gansbeke a pour sa part d’emblée échoué sur un waza-ari face au Russe Gadanov dans la même catégorie.

Dirk Van Tichelt (-73 kg) et le Néerlandais naturalisé belge Elco Van Der Geest (-100 kg) doivent encore monter sur le tatami ce samedi.¦

Nos dernières videos