article abonné offert

BRUXELLES

Préserver les graffitis des caves de la Gestapo Avenue Louise

Préserver les graffitis des caves de la Gestapo Avenue Louise

Cave du 453 ©Daniel Weyssow - Mémoire dAuschwitz asbl - Des dizaines et des dizaines d'inscriptions témoignent des heures sombres de Bruxelles et de la Gestapo. ©Daniel Weyssow / Mémoire d'Auschwitz asbl

"Je n'abandonnerai jamais", "Priez", "Bien le bonjour à Robert"... La Fondation Auschwitz veut conserver les graffitis des caves de l’Avenue Louise. Des immeubles y abritaient jadis la Gestapo. Un colloque a mis en lumière ces lieux de mémoire aux 347 et 453 de la grande artère bruxelloise. Mais convaincre les habitants n’est pas facile.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 69 des 621 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?