France

Troisième jour de grève à Air France, 10 % des vols annulés

Troisième jour de grève à Air France, 10 % des vols annulés

AFP

Le trafic aérien est resté perturbé lundi en France pour la troisième journée consécutive par une grève des hôtesses et stewards d’Air France, mais moins que les jours précédents avec plus de 90 % des vols prévus assurés.

Lundi matin, environ 70 vols, dont quatre long-courriers, ont été annulés au départ des aéroports parisiens de Roissy et d’Orly, sur le millier de vols prévus, selon des sources aéroportuaires.

Mais la direction de la compagnie affirme avoir été en mesure d’assurer lundi « plus de 90 % de son programme, soit un niveau supérieur aux 85 % annoncés la veille ». Plus de 120.000 passagers ont été transportés « ce qui est proche d’une journée d’exploitation normale », a-t-elle indiqué dans un communiqué.

Et « pour la journée du mardi 1er novembre 2011, Air France prévoit d’assurer plus de 90 % de ses vols », a-t-elle ajouté.

Les jours précédents environ 20 % des vols avaient dû être annulés.

Cet objectif a été rendu possible par la reconduction de mesures, déjà prises par la direction depuis le début de la grève, comme le recours aux compagnies partenaires et à ses filiales, la limitation du nombre de passagers par avion sur la base d’une hôtesse ou steward pour 50 passagers et le renfort d’environ 200 cadres.

Six des sept syndicats d’hôtesses et stewards sont à l’origine de cette grève – commencée samedi et prévue pour durer jusqu’à mercredi – contre une réduction des personnels de cabine, qui selon eux mettrait en danger la sécurité des passagers.

Lundi deux syndicats minoritaires ont annoncé qu’ils sortaient du conflit après avoir négocié avec la direction une garantie de l’emploi jusqu’à fin 2012.

Pour la direction, cette décision est « une bonne nouvelle qui vient confirmer l’essoufflement du mouvement (et qui) est bien la preuve que la porte du dialogue n’a jamais été fermée avec les syndicats », a déclaré à l’AFP Jean-Charles Trehan, directeur des relations presse d’Air France.

Mais les deux principaux syndicats des personnels navigants Unsa et FO ont dénoncé une absence de négociations avec la direction.