Palestiniens : Ban Ki-moon s’inquiète pour le financement de l’Unesco

Palestiniens : Ban Ki-moon s’inquiète pour le financement de l’Unesco

AFP

Le chef de l’ONU Ban Ki-moon a lancé un appel lundi à une action concertée pour préserver le financement de l’Unesco, après l’admission de la Palestine comme membre à part entière qui pourrait susciter des représailles financières américaines.

« Nous allons devoir travailler à des solutions pratiques pour préserver les ressources financières de l’Unesco », a souligné Ban Ki-moon sans commenter le résultat du vote qui a permis l’entrée de la Palestine dans cette agence des Nations unies.

M. Ban s’est contenté de réaffirmer « l’urgence » d’un règlement négocié entre les Palestiniens et Israël.

« Cette étape pourrait avoir des implications pour le financement apporté par certains États membres », a dit le secrétaire général de l’ONU lors d’une conférence de presse.

Il a souligné quel’admission de la Palestinel’obligeait à tirer des conséquences et à s’interroger sur la perte probable du financement américain qui représente plus de 20 % du budget de l’Unesco.

La Maison Blanche a estimé lundi que le vote de l’Unesco était « prématuré » et « contre-productif » dans la perspective d’une reprise espérée des négociations de paix au Proche-Orient. Les États-Unis avaient indiqué qu’en cas de vote positif, ils suspendraient leur financement aux activités de l’Unesco.