Kvitova comme une future reine

Après avoir remporté Wimbledon, Kvitova, 34e mondiale en début d’année, s’adjuge le Masters.

Associated Press/Reporters

La Tchèque a dominé Azarenka en finale à Istanbul. Elle grimpe à la deuxième place mondiale ce matin. En attendant encore mieux ?

La Tchèque Petra Kvitova s’est posée en probable future reine du tennis mondial en battant la Bélarusse Victoria Azarenka 7-5, 4-6, 6-3 en finale du Masters féminin de tennis, ce dimanche à Istanbul.

Kvitova, N.3 mondiale qui va passer N.2 dès ce lundi, remporte le deuxième grand titre de sa carrière, après sa victoire cette année à Wimbledon, son premier sacre en Grand Chelem.

Le succès de la Tchèque, 21 ans, au terme d’une finale de grande qualité qui opposait deux membres de la nouvelle vague, laisse entrevoir une passation de pouvoir au sommet de la hiérarchie mondiale. L’actuelle détentrice du sceptre, Caroline Wozniacki, si elle est de la même génération que Kvitova, n’a toujours pas convaincu. La Danoise n’a encore remporté aucun titre majeur.

« Je ne suis pas focalisée » sur la place de N.1, a tempéré Kvitova après son succès. « Je serai N.2 et la saison prochaine sera différente. Peut-être que je serai la favorite à chaque fois, il faudra voir. Ca va être étrange pour moi. Ca va être une nouvelle expérience. »

Première Tchèque à s’adjuger le Masters depuis Jana Novotna en 1997, Kvitova paraît, elle, avoir les atouts d’une N.1. Sa saison a été exceptionnelle, alors qu’elle n’était encore que 34e mondiale en début d’année et ne comptait qu’un titre à son palmarès.

À l’aise sur toutes les surfaces, avec une préférence pour le gazon, elle a depuis remporté six titres, dont le Masters. Elle a aussi mené la République tchèque en finale de la Fed Cup, qui a lieu le week-end prochain à Moscou.

Azarenka fait front

Son seul réel échec cette saison est son élimination dès le 1er tour de l’US Open. Avec cette victoire à Istanbul, la Tchèque empoche un chèque de 1,240 million €. Ce succès ne souffre d’aucune discussion. Elle a gagné ses cinq matches sur les bords du Bosphore, ne concédant que deux sets, en demi-finale face à l’Australienne Samantha Stosur et en finale. Tout juste devra-t-elle s’efforcer de se montrer plus régulière, son jeu à hauts risques pouvant par instants lui échapper. Contre Azarenka, la Tchèque a ainsi mené 5-0 dans le premier set, avant de voir la Bélarusse revenir à hauteur.

Perturbée, elle a tout de même réussi à garder le contrôle de ses émotions pour s’offrir cette manche sur sa cinquième balle de set. Mais Azarenka, qui avait souvent déçu dans les grands rendez-vous, s’est montrée à la hauteur. Son meilleur résultat est une demi-finale cette année à Wimbledon (battue par Kvitova). Dans le deuxième set, Azarenka, 22 ans, a fait front avec courage. Elle a pris le service adverse une première fois à 2-1, a immédiatement perdu ce break d’avance, mais ne s’est pas désunie. Elle a récidivé pour mener 3-2 et a cette fois-ci mené cette avance au bout, en profitant des erreurs soudain plus nombreuses de la Tchèque.

Mais la Bélarusse a craqué d’entrée de troisième set, en expédiant dans le couloir un coup droit sur une balle de break en faveur de Kvitova. La Tchèque n’a ensuite plus lâché sa proie.¦

Finale : Kvitova (Tch/N.3) bat Azarenka (Blr/N.4) 7-5, 4-6, 6-3 ; Demi-finales : Kvitova (Tch/N.3) bat Stosur (Aus/N.7) 5-7, 6-3, 6-3 ; Azarenka (Blr/N.4) bat Zvonareva (Rus/N.6) 6-2, 6-3.