Le « Contrat de Rivière Sambre & Affluents » est actif depuis avril 1994. Il est composé de 31 communes et couvre deux provinces. Il s’agit d’un protocole d’accord entre un ensemble aussi large que possible d’acteurs publics et privés sur des objectifs visant à concilier les multiples fonctions et usages des cours d’eau, de leurs abords et des ressources en eau du bassin. Le contrat de rivière engage ses signataires, chacun dans le cadre de ses responsabilités, à atteindre, notamment au travers d’actions, des projets identifiés déterminés dans des délais raisonnables et à assurer l’exécution des actions et projets précités.¦Th.L.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 0 des 0 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?