Jupiler Pro League 12e journée

Bruges ferme le chapitre Koster

Bruges ferme le chapitre Koster

Genk et Vossen ont mis Adrie Koster à terre, samedi. Le technicien néerlandais ne s’en relèvera pas.

Belga

Le nouvel échec des Blauw & Zwart contre Genk, qui ont à nouveau mené avant de s’écrouler, a poussé la direction à démettre Adrie Koster.

C’est fini entre Bruges et Adrie Koster. La direction des Blauw & Zwart, qui, contre toute attente, avait confirmé l’entraîneur néerlandais à l’entame de la saison, a cette fois décidé d’arrêter les frais, après un quatrième échec consécutif*… et un coup de gueule de son entraîneur. Quatrième du dernier championnat, troisième en 2010, le Bruges du Néerlandais n’aura décroché aucun titre, ni Coupe, même s’il n’a jamais raté la qualification européenne.

Et après un début de saison prometteur, force est de constater que Bruges s’époumonait : « L’objectif était de se situer dans le top 3 en championnat, d’atteindre les demi-finales de la Coupe de Belgique et d’assurer une qualification pour la phase de poules de l’Europa League, s’est justifiée la direction via un communiqué. Force est de constater que 2 des 3 objectifs ne sont pas atteints. Il y a l’élimination en Coupe de Belgique et une 4e place en championnat […] Nous sommes convaincus que le noyau dispose des qualités nécessaires. »

Une réponse aux propos du désormais ex-T1, qui avait souligné le manque de profondeur de son noyau après la nouvelle claque du week-end : « On ne peut pas accuser les jeunes, car ils sont jetés dans la fosse aux lions. Mais force est de constater que nous manquons pour le moment de qualité et d’expérience. Les réactions de mon équipe deviennent imprévisibles […] On ne peut pas continuer à faire comme si l’équipe n’était pas en crise. Il est clair que Bruges a un problème et je commence à en avoir ma claque. »

L’ancien technicien de l’Ajax, arrivé en 2009, après l’ère Jacky Mathijssen, aura apporté une touche « batave » au football brugeois, organisé dans un 4-3-3 très offensif. Mais à l’image du match de samedi, Bruges aura surtout raté ses grands rendez-vous en championnat. Sous Koster, en 22 sommets contre Anderlecht, Genk ou le Standard, les Brugeois ne se seront imposés que quatre fois !

Bruges a chargé Rudi Verkempinck, jusqu’ici adjoint de Koster, d’assurer l’intérim, assisté de Philippe Clement. La chasse au successeur est lancée.¦

St.L. (avec Belga)

1-2 contre Birmingham, 1-2 à Courtrai, 4-4 aux tirs-au-but à Gand, 4-5 contre Genk.

Pro League

Classement
# MJ V D N B P
1 FC Bruges 21 14 4 3 43/13 45
2 KRC Genk 21 11 5 5 43/27 38
3 Antwerp 21 10 7 4 34/30 34
4 Charleroi 21 10 8 3 32/26 33
5 Ostende 21 9 7 5 30/26 32
6 OH Louvain 21 9 7 5 36/34 32
7 Anderlecht 21 8 5 8 30/25 32
8 Standard 21 8 6 7 26/22 31
9 Zulte-Waregem 21 9 9 3 32/35 30
10 Beerschot 21 9 9 3 41/45 30
11 Courtrai 21 8 8 5 27/30 29
12 Eupen 21 6 6 9 26/33 27
13 La Gantoise 21 8 11 2 29/29 26
14 FC Malines 21 7 9 5 32/36 26
15 St-Trond 21 6 10 5 27/34 23
16 Mouscron 21 5 11 5 18/31 20
17 Cercle Bruges 21 6 14 1 27/37 19
18 Waasland-B. 21 5 12 4 27/47 19