jeu vidéo

Spider-Man : Aux Frontières du Temps

Spider-Man : Aux Frontières du Temps

Spider-Man : Edge of Time nous entraîne à deux époques différentes, dans un jeu d’action assez classique en apparence.

Un scientifique a développé en 2099 un portail temporel permettant de revenir dans les années 1970 afin de réécrire l’histoire. Si Peter Parker a depuis longtemps lâché sa toile, Spider-Man est toujours bien présent, et décide d’entrer en contact télépathique avec son ancêtre, en s’injectant l’ADN du premier homme araignée. Dès à présent, l’aventure évoluera en parallèle dans deux époques et avec deux Spider-Man différents. Les actions que vous effectuerez dans le passé auront une conséquence non négligeable sur l’avenir, et la collaboration entre les deux personnages se montrera assez importante. Cependant, l’aventure demeure assez balisée, car si vous pouvez toujours vous déplacer de buildings en gratte-ciel, des murs invisibles viendront vous rappeler que vous n’empruntez pas la bonne direction. De quoi quelque peu mettre à mal le sentiment de liberté de ce New York virtuel.

Chaque personnage dispose de compétences particulières. Amazing Spider-Man et son célèbre costume rouge et bleu pourra compter sur le sens de l’araignée pour éviter aisément les coups ennemis, tandis que son homologue de 2099 (au déguisement beaucoup plus sombre) pourra utiliser un double holographique pour tromper ses adversaires. Il sera également possible d’acquérir de nouveaux mouvements pour vos héros, et de débloquer des missions secondaires dans chaque niveau. Aisé à prendre en main et correctement réalisé, Spider-Man se positionne comme un jeu d’action sympathique, mais qui manque cruellement de variété. De surcroît assez court, et malgré quelques passages intéressants, le jeu ne s’adressera finalement qu’aux fans de la série, les autres trouveront l’exercice certainement trop convenu.¦

Activision, 49 €.