article abonné offert

Patinoire synthétique et recentrée

Unique infrastructure de ce type dans les Cantons de l’Est, la patinoire synthétique est « LA » nouveauté malmédienne de cette année. En effet, elle sera louée pour l’occasion, avec possibilité de rachat de celle-ci, si les échos sont positifs. La patinoire, de 300 m2, sera réinstallée sur la Place Albert 1er. Jean Maus, responsable du syndicat d’initiative depuis deux ans, s’explique sur ce choix : « Nous avons pris le parti du synthétique pour plusieurs raisons. Avant tout pour le peu de consommation énergétique qu’implique ce revêtement. La glace a le désavantage de devoir sans cesse être refroidie par un groupe électrogène. Ce qui implique de lourdes dépenses énergétiques, un bruit incessant pour les riverains et une utilisation unique. Du coup, en optant pour le synthétique, nous réalisons une économie de 10 000 à 15 000 €.Ce processus s’inscrit aussi dans une démarche plus écologique. Le seul impératif est qu’il faut couvrir la patinoire. Si de la neige tombe dessus, elle est inutilisable. Un chapiteau sera donc placé. »

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 29 des 135 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?