article abonné offert

Neerdael : « Insulté »

Méchante, la faute de Delville sur Neerdael en toute fin de match ? Les avis étaient vraiment partagés. Delville assurait qu’il n’y avait rien, alors que certains Warnantois criaient au scandale. Le fait que Neerdael en soit sorti blessé ajoutait évidemment à l’émotion. « J’ose croire qu’il ne le fait pas exprès, tempérait Henri Neerdael, car si on joue au foot pour casser, autant rester chez soi. »

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 23 des 113 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?