jupiler pro league 12e journée

De Bruyne défonce la défense du Club

De Bruyne défonce la défense du Club

Le festival De Bruyne a été rendu possible par Van Acker qui a le plus souvent vu le dos du Limbourgeois.

Belga

FC Bruges   4Genk   5

Assistance : 23 366.

Arbitre : M. Van de Velde.

Cartes jaunes : Buffel, Vanden Borre, Vleminckx, Tözser.

Buts : De Bruyne (0-1, 2e), Donk (1-1, 19e), Hyland (1-2, 45e), Vazquez (2-2, 46e), Meunier (3-2, 61e), Dirar (4-2, 66e), Vossen (4-3, 71e), De Bruyne (4-4, 77e et 4-5, 85e).

FC BRUGES : Coosemans ; Van Acker (87e Akpala), Donk, Almebäck (50e Vansteenkiste), De Jonghe ; Odjidja, Zimling, Vazquez ; Dirar (78e Refaelov), Vleminckx, Meunier.

GENK : Köteles ; Vanden Borre, Hyland, Nadson, Pudil ; Buffel (71e Dugary), Tözser, De Bruyne (88e Limbombe) ; Vossen, Camus, Kennedy.

L’équipe d’Adrie Koster a sombré une seconde fois cette semaine au bout d’une nouvelle soirée folle. Le dicton qui veut qu’il faut marquer un but de plus que l’adversaire n’a plus court dans la Venise du Nord. Le nouvel axiome y serait plutôt devenu « il faut en encaisser un de moins que l’adversaire ».

Comme à Gand, Bruges a laissé filer un avantage de deux buts. Avec les deux à Courtrai, la défense Blauw en Zwart a encaissé la bagatelle de 11 buts en moins de sept jours ! On pouvait s’attendre à une foire aux buts de la part des deux coaches bataves qui se sont côtoyés à l’Excelsior Rotterdam. Mais aussi à une prestation défensive plutôt catastrophique, d’autant que leurs arrières titulaires surpeuplent les infirmeries respectives.

Le Club a foiré sa fin de match pour la neuvième fois cette saison. Avec à la clé sa première défaite à domicile en championnat, face à des Genkois qui ne s’étaient imposés hors de leurs bases qu’à Saint-Trond jusqu’ici. Mario Been leur avait remonté les bretelles, De Bruyne & Co s’étaient manifestement juré de laver l’affront que leur a infligé le Lierse en Coupe. Le blondinet n’avait pas encore marqué cette saison, il a tout de suite fait fort en signant un triplé, complété d’un assist pour Vossen. Van Acker – toujours trop loin de l’ailier limbourgeois – et Coosemans – des trous plein ses gants – en feront des cauchemars.

« Neuf goals magnifiques »

Hyland a également débloqué son compteur personnel. Le milieu de terrain qui dépanne en défense centrale s’est joué d’Odjidja sur les phases arrêtées. Juste avant son but, il plaçait sur le poteau mais aurait dû recevoir un penalty pour une belle prise de catch du Brugeois.

« J’ai vu neuf goals magnifiques, jubilait Mario Been. Quelques-uns auraient cependant dû être évités. Tout n’a donc pas été parfait. Le genre de match auquel on peut s’attendre avec des coaches hollandais mais on doit aussi faire notre boulot défensif. Bruges a puni nos erreurs idiotes dans ce secteur en seconde période. On a continué à se battre à 4-2 or on avait un problème à ce niveau jusqu’ici. Je ne peux qu’être fier de mes gars. De Bruyne a été fantastique mais je n’oublie pas Vanden Borre. Il a dû descendre d’un cran à cause du forfait d’Anele et il nous a sorti une grosse prestation. » ¦

Pro League

Classement
# MJ V D N B P
1 FC Bruges 20 13 4 3 40/13 42
2 KRC Genk 20 11 4 5 43/25 38
3 Charleroi 20 10 7 3 32/25 33
4 OH Louvain 20 9 6 5 35/31 32
5 Anderlecht 21 8 5 8 30/25 32
6 Antwerp 20 9 7 4 33/30 31
7 Beerschot 20 9 8 3 41/42 30
8 Ostende 20 8 7 5 28/25 29
9 Courtrai 20 8 7 5 26/28 29
10 Standard 20 7 6 7 25/22 28
11 Zulte-Waregem 20 8 9 3 27/34 27
12 Eupen 21 6 6 9 26/33 27
13 La Gantoise 20 8 10 2 29/28 26
14 FC Malines 20 6 9 5 31/36 23
15 St-Trond 20 5 10 5 24/33 20
16 Cercle Bruges 20 6 13 1 27/36 19
17 Waasland-B. 20 5 11 4 26/42 19
18 Mouscron 20 4 11 5 16/31 17