article abonné offert

Quand les entrants sont décisifs

Nicolas Antoine était heureux d’avoir débloqué la partie.« Nous avons montré une bonne mentalité en allant au charbon et en nous battant vaillamment les uns pour les autres. Ce ne fut pas du grand football mais nous avons affiché une envie et une solidarité plus intenses que celles manifestées depuis le début de saison », expliquait le médian qui s’apprête à rentrer dans la police et qui avoue manquer encore un petit peu de rythme et vivre une saison plutôt mitigée.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 25 des 125 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?