article abonné offert

divisions nationales

IDT : une déroute et un coup de gueule

IDT : une déroute et un coup de gueule

Donovan Hinck a dû reprendre les gants pour un déplacement en terre liégeoise. Il prévoit une réunion de mise au point durant la semaine.

ÉdA – 10464398687

Un bon point pris par les Unionistes en terre louviéroise malgré, une nouvelle fois, un noyau restreint. Dimitri Meert permet aux Arlonais de faire la course en tête en début de partie. En ouvrant la marque d’abord, puis en répondant à Spateri (1-2). Merlot se blesse alors et laisse les siens à cinq pour quarante minutes. Duroy offre malgré cela deux buts d’avance aux siens avant la pause (1-3). Les Loups parviennent à inverser la tendance au fil du second acte malgré le 2-4 signé De Becker (5-4). Le salut de l’Union vient d’un but contre son camp d’un joueur adverse. « J’ai vu une équipe plus que courageuse, qui s’est battue avec ses tripes et qui mérite amplement de rentrer avec le point, souligne Freddy Merlot. Jouer à cinq pendant quarante minutes, il fallait le faire. »

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 87 des 793 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?