« Je suis content car on a vu un beau match de P2. Bien sûr, il y avait du déchet mais cela s’explique par les circonstances particulières, la tension et l’envie de bien faire. C’était donc haché mais tactiquement, les deux équipes ont bien exploité les faiblesses de l’autre et ont su profiter de leurs propres points forts. Mes filles ont bien respecté les consignes aussi alors que nous avons travaillé des choses inhabituelles, notamment au niveau du bloc. Laurine Sterckx était à son affaire à la passe et Stéphanie Delhaye est bien rentrée. » ¦

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 0 des 0 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?