Prisonnière d’une loi juive

Née dans une famille juive de stricte observance, Anna est coincée par son mari dont elle est séparée mais qui refuse de lui donner le guet, l’acte lui permettant de divorcer religieusement. Or sans ce document, cette libraire qui voudrait refaire sa vie avec un client serait considérée comme une femme adultère. Passant du Consistoire à différents rabbins, la voici engagée dans un combat pour obtenir sa liberté, encouragée par son nouvel ami, un juif laïc scandalisé par cette « loi moyenâgeuse » qui l’« emprisonne ». Un roman riche en questions sur la toute-puissance de la religion par l’auteur de « La Répudiée ».¦M.P.

Eliette Abécassis, « Et te voici permise à tout homme », Albin Michel, 198 p., 17 €.