JUPILER PRO LEAGUE 12e journée

La chance avait choisi son camp

La chance avait choisi son camp

83e minute : Bernd Thijs, qui a converti un penalty quelques instants plus tôt, envoie celui de la victoire dans les nuages.

Belga

Un duel entre les deux formations les plus prolifiques de D1, ça sentait la poudre ce samedi au Tondreau. Sur le papier, en tout cas. Car la pluie de buts annoncée entre deux équipes ayant marqué 24 et 25 fois en championnat avant cette 12e journée n’est pas tombée. En arrachant un point dans la douleur, les Dragons – qui ne se sont donc toujours pas payé le scalp d’un ténor de notre championnat – ont préservé leur brevet d’invincibilité à domicile. Presque un exploit au regard de la physionomie de la partie.

Assistance : 6 400

Arbitre : M. Wouters

Cartes jaunes : Sapina, Melli, Jorgensen, Zola, Baric, Franquart

Buts : Sapina (1-0, 69e) ; Thijs s.p. (1-1, 76e)

MONS : Berthelin, Franquart, Lepicier, Matthys, Zola (84e, Mombongo), Ibou (68e, Nicaise), Perbet, Bourabia, Timmermans, Sapina (77e, Blondelle), Monteyne.

LA GANTOISE : Jorgacevic, Melli, Smolders, Thijs, Jorgensen, El Ghanassy (82e, Mboyo), Baric, Arzo (28e, Suler), Coulibaly (65e, Ljubijankic), Rafinha, Brüls.

« En galvaudant un grand nombre de possibilités, on s’est mis nous-mêmes la tête dans le nœud coulant, analysait un Trond Sollied visiblement frustré. Ce match, on aurait dû le gagner cent fois. Mais notre poudre était mouillée. Et l’arbitrage n’était pas à la hauteur sur une ou deux phases de jeu qui nous coûtent deux points précieux ».

La grande question qu’on était en droit de se poser au coup d’envoi était de savoir si les Buffalos avaient totalement récupéré de la débauche d’efforts consentis trois jours plus tôt en Coupe de Belgique contre le Club (qualification aux tirs-au-but). Le problème ne se posait pas vraiment pour les Dragons puisque Dennis Van Wijk avait laissé la plupart de ses titulaires au repos lors de la réception de Malines. De Gantois émoussés, il n’en a nullement été question, surtout au cours d’une première période assez largement dominée par des visiteurs qui auraient d’ailleurs mérité (au moins) un petit but d’avance au repos.

Thijs rate le penalty du 1-2

Scénario identique à la reprise, même si Perbet (avec la complicité de Sapina) trouvait l’ouverture contre le cours du jeu. Obligés de courir après le score, les Gantois auraient complètement renversé la vapeur si Thijs n’avait loupé la conversion d’un penalty quelques secondes après en avoir transformé un autre. Ou si l’arbitre avait validé un but parfaitement valable de Ljubijankic, à 0-1 (voir « Le fait »).

« Bien sûr que je suis satisfait avec ce point, disait Dennis Van Wijk. Un peu déçu quand même, car on a trop reculé à 1-0. Il y avait moyen de mieux faire encore ».

Mons demeure dans la première moitié du classement. Et pourrait même améliorer sa position dans les semaines à venir contre le Beerchot, le Lierse, Westerlo, le Cercle et Zulte-Waregem.¦

Pro League

Classement
# MJ V D N B P
1 FC Bruges 20 13 4 3 40/13 42
2 KRC Genk 20 11 4 5 43/25 38
3 Charleroi 20 10 7 3 32/25 33
4 OH Louvain 20 9 6 5 35/31 32
5 Anderlecht 21 8 5 8 30/25 32
6 Antwerp 20 9 7 4 33/30 31
7 Beerschot 20 9 8 3 41/42 30
8 Ostende 20 8 7 5 28/25 29
9 Courtrai 20 8 7 5 26/28 29
10 Standard 20 7 6 7 25/22 28
11 Zulte-Waregem 20 8 9 3 27/34 27
12 Eupen 21 6 6 9 26/33 27
13 La Gantoise 20 8 10 2 29/28 26
14 FC Malines 20 6 9 5 31/36 23
15 St-Trond 20 5 10 5 24/33 20
16 Cercle Bruges 20 6 13 1 27/36 19
17 Waasland-B. 20 5 11 4 26/42 19
18 Mouscron 20 4 11 5 16/31 17